La section de Dreux en avant vers 2018

 

La section 281 de Dreux de l’Union nationale des Parachutistes « Lieutenant Antoine de La Batie » a tenu son assemblée générale annuelle le samedi 13 janvier au foyer rural du Mesnil-sur-L’Estrée sous la présidence de Gérard Palais qui était entouré des deux vice-présidents Lucien Beaupuits et Michel Marneur et du trésorier Guy Lefevre. Le quorum étant atteint, l’assemblée a pu délibérer.

Un moment de recueillement a d’abord été observé en hommage à nos disparus : Robert Ledigarcher, Jean-Luc Grattet et Mme Bouchaudon, médaillée de la Résistance épouse de Jean, notre grand ancien d’Indochine.  Gérard Palais a rappelé qu’en 2017 la section, signe de son dynamisme, avait participé à plus de 90 événements ou manifestations patriotiques. Avec un bémol cependant sur la participation des paras qui pourrait être plus élevée avec un peu de bonne volonté.

Il demande donc  à chacun de faire un effort en ce sens. Avec des effectifs supérieurs à 110 adhérents,  la section se porte bien et se tourne vers 2018 avec optimisme. Sorties, manifestations et représentations seront encore nombreuses au calendrier que chacun est invité à consulter sur ce site internet. Le meilleur pour la section reste son chœur d’hommes UNP Centre réunissant 42 chanteurs de Dreux, Chartres, Orléans et Blois sous la direction de Gérard Eiselé, ancien musicien de l’Armée de l’Air.

Les répétitions ont lieu le premier mardi de chaque mois à Orléans, le troisième jeudi à Dreux ainsi que le dernier mercredi du mois à Dreux pour les plus jeunes encore en activité professionnelle. Le chœur a fait une impression remarquable et remarquée en chantant la messe de Saint-Michel en la cathédrale Saint-Louis des Invalides le 30 septembre dernier.

Aujourd’hui, la section de Dreux est connue, reconnue et enviée par sa cohésion et la qualité de ses interprétations bien au-delà du département d’Eure-et-Loir et de la région Centre. Elle lance un  appel pour recruter de nouveaux paras chanteurs. Une ambiance chaleureuse est assurée aux nouveaux venus. A l’issue de la réunion, le président Gérard Palais et son bureau ont été reconduits pour une année. Les participants se sont ensuite retrouvés devant le monument aux morts du Mesnil-sur-L’Estrée pour une cérémonie qui a été ponctuée par le chant de la Marseillaise entonnée par tous.

La journée égayée comme il se doit par des chants parachutistes de tradition

s’est poursuivie et terminée par un excellent repas servi par le traiteur Jonathan Dupré et son épouse Mathilde et animé par un couple de magiciens.

 

  Michel Marneur