Une belle saint Michel régionale à Montargis

La section 281 de Dreux « Lieutenant Antoine de La Batie » conduite par son présidentBertrand Deygas a participé en nombre à la fête de saint Michel régionale du Centre qui a eu lieu ce dimanche 12 septembre à Montargis, la « Venise » du Loiret. Cette fête de saint Michel parfaitement réussie était organisée par la section Orléans Val de Loire et sa présidente Etiennette Ploquin.

Elle était la première depuis 2019 en raison des conditions sanitaires imposées par la pandémie du Covid 19. Ce rassemblement a réuni une centaine de participants venus des six départements des sections de la région Centre et des départements voisins de l’Yonne, la Vienne, les Yvelines. Une cérémonie au drapeau à laquelle assistait la première adjointe au maire de Montargis, conseillère départementale a d’abord a eu lieu devant le monument aux morts de Montargis situé en haut du cimetière.


Le cortège conduit par la fanfare municipale s’est rendu ensuite en défilant dans les rues jusqu’à l’église. Sous la direction de son chef, Gérard Eiselé, le chœur régional Centre des Parachutistes fort de 21 chanteurs s’est produit au cours de la messe dominicale en interprétant notamment d’une façon magnifique « La Prière du Para » qui a été applaudie par l’assistance.

De nombreux fidèles nous ont avoué avoir eu des frissons et « la chair de
poule » en écoutant nos chants.

Un repas de tradition a conclu cette saint Michel dans la plus grande convivialité avec nos chants parachutistes.

Article de notre Camarade Michel Marneur

Communication de Gérard Eiselé, Chef du Choeur UNP – Centre.

Chers Camarades,

le Chœur des Parachutistes de l’UNP-Centre (pour Centre-Val de Loire) reprend ses répétitions après une année et demie d’un arrêt dû à la crise sanitaire. C’est l’occasion pour tous les Camarades qui aiment chanter nos chants de rejoindre la formation.

Les critères : être breveté Parachutiste Militaire ou Pré-Militaire, adhérent à l’UNP et être un homme (il s’agit d’un Chœur d’Hommes, donc une forme musicale précise, et en aucun cas d’un rejet de nos Camarades Parachutistes femmes). La formation regroupe des Camarades des Sections UNP de Dreux, Orléans, Blois, et Chartres, ainsi que quelques Camarades de régions et départements limitrophes.

Les répétitions ont lieu 2 fois par mois, de 9h à 12h, le 2ème mardi du mois au foyer de la Section 450 d’Orléans et le 3ème jeudi du mois au foyer de la Section 281 de Dreux. Une présence minimale à l’une ou l’autre des répétitions est quand même requise. Pour ceux qui le souhaitent un très sympathique repas, sans manière, suit, dans une ambiance Para extrêmement chaleureuse !

Le Chœur prépare les Saint-Michel régionale et nationale, bien sûr, mais travaille le plus sérieusement sur un projet de CD pour 2022 autour des chants Paras oubliés, perdus, ou retrouvés et aussi quelques grands classiques mis à plusieurs voix. Egalement un travail autour des grands chants Paras, prévus dans le cadre d’un concert Unisson (au bénéfice des blessés de l’Armée) programmé en mai 2022 dans la Cathédrale d’Orléans. Concert qui se fera en partenariat avec la Musique des Transmissions de Rennes.

Le Chœur se définit comme une unité Para à part entière, possède son fanion sur lequel est inscrit sa devise : « Par le chant, je combats ». Car le chant Para est une arme redoutable dans le combat des esprits et il n’y a pas de limite d’âge pour ce combat-là !

Prochaines répétitions : les jeudis 2 et 9 septembre au foyer de Dreux. Pour plus de renseignements (contacts), consulter le dernier DLP (n° 257, page 23).

Clip du Chœur interprétant « Loin de chez nous » : https://www.youtube.com/watch?v=oOQ0LMR02_4&t=1s

Gérard Eiselé

Dix-neuvième communication du Général Patrice CAILLERelative au Covid-19

A tous les membres de l’UNP – Le 12 Octobre 2020

Le COVID 19 est toujours là mais la vie continue !

Notre première priorité est bien de préserver nos effectifs et pour cela respectons et faisons tous respecter autour de nous les mesures de protection que nous connaissons bien et qui nous sont perpétuellement rappelés.

Notre seconde priorité est de continuer à faire vivre notre UNP. Pour cela, agissons dans deux domaines principaux comme je l’ai d’ailleurs indiqué lors de mes communications précédentes :

– la mise en ordre de nos sections (maintien ou reprise de contact avec chacun des membres, réunions de bureau, programmation d’activités, mises à jour des documents ou procédures administratives).

– la reprise d’activité propre à chaque section : en fonction des contraintes et circonstances locales il est tout à fait possible de reprendre des activités mémorielles, de convivialité, de solidarité ou de rayonnement. Fort récemment dans ces dernières semaines bien des sections ont participé à des cérémonies ont effectué des marches et ont célébré avec faste la Saint-Michel. Qu’elles en soient félicitées ! Que cela serve d’exemple à toutes les autres. En effet si les sections restent immobiles et paralysées par le COVID la vie de l’UNP disparaîtra et l’association avec.

C’est pour cela que j’ai participé moi-même la semaine passée à un entretien au sein du Comité National d’Entente avec Monsieur Benjamin Stora. Je vous ferai part des enseignements tirés de cette réunion dès que le CNE aura rédigé les documents de communication relatifs à cet événement. Je participerai et vous représenterai par ailleurs aux assemblées générales de la FNAP (Fédération Nationale des Associations Parachutistes) et de la FNEP (Entraide Para) jeudi ausiège de la 11e brigade parachutiste à Toulouse. Enfin j’ai décidé avec notre secrétaire général Dominique Courtine de reprendre des déplacements dans les régions ou sections, bien évidemment en tenant compte des restrictions liées au COVID, afin de maintenir la cohésion et le dynamisme de notre association.

J’attire une nouvelle fois votre attention sur un point important car certaines sections, malgré tous mes rappels, semblent l’avoir oublié : les fonctions de président et de trésorier sont totalement incompatibles. Ne pas respecter ce principe c’est tomber dans l’illégalité.

Pour terminer, je vous redis que le musée des parachutistes à PAU est en plein développement. Son conservateur, le colonel Vigneron, a entamé une rénovation et une modernisation importante. Que tous ceux qui le peuvent lui adressent soient directement soit via le siège de l’UNP des documents, objets, souvenirs qui pourraient enrichir les collections du musée. Cela est pertinent aussi, en liaison avec les familles, lorsque l’un de nos membres effectue son dernier saut en laissant un patrimoine historique parachutiste important.

Vous le voyez nous avons de quoi nous occuper et nous pouvons et devons faire vivre notre UNP

! Alors en avant ! N’hésitons plus ! Vivons avec dynamisme et espérance cette période particulière !

Général (2S) Patrice CAILLE Président de l’UNP

Quinzième communication du Général Patrice CAILLE Relative au Covid-19

A tous les membres de l’UNP – Le 26 août 2020

Et maintenant ?

La fin des vacances estivales est là. Ma dernière communication remonte à deux mois. Je vous yengageais à « reprendre la piste ».Effectivement des activités ont repris au sein des sections. Mais c’est encore au ralenti car le virus est toujours là, et le gouvernement comme l’administration devraient dans les jours prochains annoncer ou préciser des mesures de protection influant sur nos projets.

Mais nous ne pouvons pas demeurer sans rien faire et simplement subir les événements.Ainsi autour du 7 septembre prochain je vous confirmerai les modalités pratiques et adaptées de notre Saint Michel nationale, car nous aurons dû nous conformer aux mesures évoquées plus haut.

D’ores et déjà, et comme cela a été diffusé par le secrétaire général, il faut retenir que :

– La Saint Michel nationale se tiendra bien à Paris aux dates prévues. Ce seral’occasion de montrer que l’UNP reste dynamique, prête à se mobiliser. Les effectifs restent à affiner, ainsi que les participations. Il faudra faire preuve de réactivité dès la confirmation des possibilités de chaque phase de ces journées. Les réponses etengagements seront attendus dans un délai de 72 heures !

– L’Assemblée Générale se tiendra sous une forme nouvelle, conforme à nos statuts, etverra l’élection par correspondance des nouveaux membres du Conseil d’Administration.

– Pour ceux qui ne seront pas à Paris, il conviendra localement de célébrer dignement cette St Michel. Les mesures de protection devront être respectées en trouvant « le juste milieu » entre les inconscients qui se pensent invulnérables et les pétochards paralysés par la crainte d’être atteints qui se réfugient dans l’inaction.

– L’utilisation du téléphone et de l’ordinateur sont sans danger de contamination, et permet d’informer tous nos membres de l’actualité nationale et locale de l’UNP et de maintenir le contact, en particulier avec les plus isolés. Encore trop de camarades ont l’impression que tout est arrêté. Les bureaux des sections doivent redoubler leurs efforts et actions pour informer, expliquer, innover, aller chercher et maintenir les contacts.

– Pour nos grands Anciens aux capacités amoindries, il revient aux sections concernées deprendre les mesures voulues pour permettre l’arrivée de DLP et des communications nationales ou régionales dans les résidences de ces Anciens (paiement de leur cotisation,livraison du journal, etc…).

Je vous retrouve par ce biais dans une bonne dizaine de jours pour vous confirmer ce que nous ferons pour la saint Michel. Je vous redis que le contexte et l’urgence dans les décisions permettront de démontrer, ou pas, que nous n’avons pas perdu nos qualités de réactivité,d’adaptation, de volontarisme et de responsabilité. Cette image de l’UNP repose sur les épaules de chacun d’entre nous, et plus particulièrement encore sur celles de nos différents responsables,en particulier ceux de nos bureaux de sections.

D’ici là, bonne fin d’été ! Et soyons tous animés par l’espoir, l’action et l’optimisme !

Général (2S) Patrice CAILLE Président de l’UNP

Message du Général Patrice Caille au 1er Régiment de Hussard Parachutiste

Le Président national, le Général (2s) Patrice CAILLE, le conseil
d’administration et l’ensemble des adhérents de l’UNION NATIONALE DES
PARACHUTISTES attristés par la mort au combat d’un camarade du 1 er
Hussard parachutiste au Mali adressent leurs sincères condoléances au Chef de
corps et à l’ensemble du régiment. Nous espérons un prompt rétablissement aux
deux blessés.
Très attentifs au déroulement des opérations au SAHEL, l’UNION
NATIONALE DES PARACHUTISTES souhaite à la Brigade para et à
BARKHANE la plus grande réussite.

Le Président National,
Gal (2s) Patrice CAILLE

Quatorzième communication du Général Patrice CAILLE Relative au Covid-19

A tous les membres de l’UNP – Le 8 Juin 2020 

NOUS REPRENONS LA PISTE ! 

La Situation : 

Comme je vous le disais dans ma dernière communication, j’ai réuni jeudi 5 juin à Maisons Alfort le Bureau National afin de déterminer les conditions et modalités pour nos prochains grands rendez-vous nationaux. 

Pour préparer notre avenir proche je vous avais dit que le CA avait étudié 11 scénarios en évaluant pour chacun les avantages, les inconvénients et les risques et en y adaptant les restrictions et consignes gouvernementales. Nos choix devaient respecter 3 impératifs : une participation maximale de nos membres, un coût compatible avec nos finances et les sommes déjà engagées, la simplicité organisationnelle pour pouvoir toujours nous adapter au contexte. 

Par ailleurs, des contacts et échanges divers avec les sections il ressort que globalement nos membres espèrent le maintien d’au minimum une grande activité nationale avec une préférence pour la Saint Michel parisienne. Il apparaît aussi que le confinement ayant interdit les activités, c’est autant de ressources en moins pour les sections dont certaines ne sont plus en mesure de financer une participation à deux rencontres nationales. Enfin les statuts imposent la tenue d’une AG en 2020 pour donner quitus au Président et au Trésorier, et pour élire de nouveaux administrateurs. 

Les Orientations : 

– Le congrès de BESANCON n’a pu avoir lieu ; il n’y aura pas de congrès en 2020. – Le prochain congrès de l’UNP est planifié les 4 et 5 juin 2021 à BESANCON dans les conditions initialement prévues en 2020. – Le Congrès 2022 devrait se tenir à CARCASSONNE en mai ou juin 2022. – Une AG pour 2020 sera organisée par correspondance (comme le permettent désormais nos nouveaux statuts) à l’été 2020 et entérinée par le conseil national à la Saint Michel. 

La Saint Michel est maintenue le samedi 26 septembre 2020 dans le déroulement habituel : messe aux Invalides, cérémonie, déjeuner à l’Ecole Militaire, conseil national, ravivage (Champs Elysées et Etoile), dîner. – La cérémonie ZIRNHELD aura lieu en novembre 2020 si l’inauguration d’un lieu au nom de l’Aspirant ZIRNHELD dans le XVIIème arrondissement de Paris ne se déroule pas avant mars 2021, sinon elle sera annulée en novembre pour ne pas être redondante. – Le congrès de L’UEP prévu à VIENNE (AUTRICHE) en Août est annulé, remplacé par une simple réunion en GRECE en mars 2021. Le congrès UEP 2021 se tiendra peut-être à CHYPRE à l’automne 2021. 

L’Adaptation : 

– Les décisions gouvernementales peuvent encore modifier ces prévisions en fonction de la situation sanitaire du Pays, mais la direction est fixée. Il faut maintenant se préparer et avancer, en mesure de moduler, en fonction des circonstances, les plans prévus. – En cas de restrictions de possibilités au moment de la saint Michel, tout sera fait pour maintenir, fut-ce à effectifs réduits, la messe aux Invalides et le ravivage. – Et si la St Michel se passe normalement une forte présence est souhaitée pour manifester la vigueur de l’UNP et la relance de ses activités après le confinement et l’annulation du congrès. Car la Saint Michel c’est la priorité numéro 1 de tout para. – Chaque section pourra être représentée (obligation selon les statuts) lors du Conseil National par son président ou un simple membre mandaté. – Les réunions diverses pourront sans doute reprendre selon les instructions gouvernementales qui seront délivrées le 22 juin. D’ores et déjà le Conseil d’Administration est convoqué au Siège le Jeudi 25 juin. Les administrateurs peuvent préparer leur déplacement toujours annulable en dernière minute. Leur présence est indispensable. – Le processus d’attribution du Mérite UNP est maintenu aux dates habituelles. Les conditions de remise de l’insigne seront précisées le temps opportun. – Le rythme de mes communications va se ralentir. La prochaine ne devrait (sauf événement ou situation grave) pas intervenir avant le 25 juin, car vous avez maintenant et avec ces 13 communications passées, toutes les informations et recommandations pour préparer la sortie progressive du confinement et pour mettre en œuvre toutes les conditions d’un bon fonctionnement national et local de l’UNP. 

Alors, encore un peu de patience ! Et surtout, en bons paras, anticipons ! Préparons et donnons- nous les conditions de réussir nos prochains rendez-vous, en particulier la Saint-Michel où l’UNP pourra manifester toute sa foi, son endurance et sa cohésion ! 

Général (2S) Patrice CAILLE  Président de l’UNP


Treizième communication du Général Patrice CAILLE Relative au Covid-19

Retour très progressif à la normale 

Tous les éléments cadrant la sortie du déconfinement ont été donnés la semaine dernière par le Premier Ministre. Dès mardi 2 juin les déplacements en métropole ne sont plus restreints. Mais des mesures demeurent pour bien contrôler et stopper la circulation du virus : maintien d’interdictions diverses dont les réunions de plus de 10 personnes, non-ouverture totale des établissements recevant du public, etc. Vous avez tous suivi ces annonces concernant cette 2ème phase devant s’étendre jusqu’au 22 juin, date à laquelle le gouvernement accentuera ou réduira les possibilités de déconfinement, en fonction de la situation sanitaire de notre Pays. On peut néanmoins être raisonnablement optimiste. Il faut continuer avec prudence et volontarisme dans la bonne direction ! 

L’UNP anticipe 

Comme je vous l’avais dit la Maison du Para est de nouveau active. Notre revue DLP vous est parvenue et le rédacteur en chef prépare déjà le numéro suivant. Je réunirai jeudi le Bureau National pour décider, et non plus seulement envisager des hypothèses, ce que seront nos activités nationales d’ici la fin de l’année. Vous en serez avertis la semaine prochaine ainsi que des éventuels changements d’horaires, liés aux directives concernant la reprise du travail, pour contacter le Siège. 

Quelques points particuliers 

Il est rappelé que dans les sections les postes de président, trésorier, secrétaire ne peuvent être tenus que par des membres actifs de l’UNP. C’est une condition nécessaire pour éventuellement bénéficier des couvertures et appuis juridiques de l’UNP. Les autres postes sont ouverts à tous. 

Le DLP est attendu de tous. Il doit être encore plus attrayant. Le rédacteur en chef attend des articles pour les publier. Il revient à chacun de trouver l’inspiration, le temps (nous n’en manquons pas en ce moment) et le courage pour narrer ses souvenirs, expériences, aventures (en rapport avec notre association). Il n’y a pas d’hésitation à avoir concernant la syntaxe ou l’orthographe. Tout le monde n’est pas académicien ou n’a pas fait Sciences Po. Le comité de rédaction pourra corriger d’éventuelles erreurs de français. Dans le même ordre d’idée l’UNP ne 

doit pas être tournée que vers le passé. Nous devons honorer nos camarades mais les articles annonçant le dernier saut doivent être raccourcis car nous ne pouvons plus avoir 1⁄4 du journal uniquement consacré à l’annonce des décès. Le rédacteur en chef précisera les informations à souligner. 

Enfin, proposé par la section de Castres, un logiciel visant à faciliter la comptabilité des sections est en cours de généralisation. Il importe que chaque trésorier, s’il rencontre des difficultés pour l’initialisation, prenne contact avec Pierre CAMARDA à Castres qui apportera toute l’aide souhaitée. C’est indispensable car à très court terme, seule cette méthode sera acceptée par le Trésorier National et le commissaire aux comptes. 

L’avenir s’éclaircit. A très bientôt donc pour faire avancer l’UNP ! 

Général (2S) Patrice CAILLE  Président de l’UNP 


Douzième communication du Général Patrice CAILLE Relative au Covid-19

A tous les membres de l’UNP – Le 25 mai 2020 

Pour cette semaine passée je n’ai pas beaucoup de commentaires à faire : les jours passent nous rapprochant toujours davantage de mesures annonçant un retour progressif de la vie normale

Le Premier Ministre nous informera dans les jours à venir des décisions concernant le très court terme et la période estivale. Si un assouplissement des mesures de précaution est probable, il se fera toujours sous la menace d’une potentielle reprise de la pandémie. Cela suppose la poursuite des efforts individuels et collectifs pour contribuer à l’arrêt du développement du virus. Qui dit efforts dit contraintes et sans doute désagréments. Mais c’est le prix de la santé et aussi de la survie pour certains. Les membres de l’UNP ont globalement bien résisté. Il faut continuer et ainsi favoriser le civisme en combinant intérêt personnel et intérêt général. 

En interne UNP, vous l’avez constaté, la Maison du Para est de nouveau activée et répond à vos sollicitations et besoins. 

La semaine passée a vu le retour de 2 de nos membres coincés depuis plus de 2 mois à Madagascar. L’un d’entre eux étant blessé, suite à un accident, leur situation était critique. Ils ont finalement, et après bien des difficultés, pu revenir en Métropole par une voie normale de circonstance. Je souligne à l’occasion la mobilisation de la section de La Réunion, emmenée par Philippe RAGOT, pour trouver grâce au « réseau para » une alternative en vue d’une issue heureuse pour nos deux amis. Cette solution ne fut donc finalement pas utilisée, mais il convenait de mentionner ces efforts de solidarité. 

Pour nous tous il nous faut donc faire preuve de patience donc pour ces quelques jours d’attente avant d’aborder dans de meilleures conditions la période estivale. Par ailleurs dans une dizaine de jours je réunirai le Bureau National afin de fixer enfin le calendrier et le type de nos activités pour la deuxième partie de l’année. Je vous informerai des résultats de ces prévisions. 

Bonne semaine à tous en vous invitant encore une fois à réactiver vos bureaux de section et à resserrer les liens entre tous les membres de vos sections, en particulier ceux qui s’étaient un peu éloignés, quelle qu’en fût la raison. 

 


Général (2S) Patrice CAILLE  Président de l’UNP

Onzième communication du Général Patrice CAILLE Relative au Covid-19

A tous les membres de l’UNP – Le 18 mai 2020 

Voilà donc une semaine que la sortie progressive du confinement est amorcée. 

A l’UNP nous pouvons « relancer la machine » ! 

Comme je l’ai indiqué dans ma dernière communication, les sections et tout particulièrement leur bureau, ont maintenant tout le loisir de se consacrer aux tâches que j’avais rappelées. J’espère que ce mouvement est amorcé. Inutile de le reporter à plus tard car nous savons que le temps perdu ne se rattrape que rarement. 

Pour accompagner cette reprise le siège national, la Maison Du Para, a rouvert ses portes. Nos permanents y assurent une présence en appliquant les directives gouvernementales : maintien d’un minimum de télétravail, horaires décalés, etc. Les sections peuvent reprendre contact dès maintenant avec le siège pour procéder aux opérations et informations nécessaires. La boutique peut recevoir les commandes et reprendre ses envois ; cependant les fournisseurs ont tous cessé leurs activités aussi lors du confinement, nos stocks et approvisionnements s’en ressentent. Tout est fait pour que la boutique puisse répondre à vos attentes, même si les nouveaux articles commandés ne nous parviendront qu’avec retard. 

Restons confiants pour le proche avenir ! 

Le virus n’a pas disparu. Si chacun continue à appliquer avec sérieux les consignes de prévention, l’UNP, population à risque, aura traversé cette tempête sans trop de dégâts. Et nous nous en sortirons bien. 

Nous attendons tous les décisions officielles qui nous seront données en tout début juin et relatives aux possibilités de déplacements, vacances, réunions, etc… Cela aura été long (bien moins long que les séjours opérationnels aux contraintes plus pesantes) mais cela arrive ! De ces décisions dépendront les choix concernant nos activités générales pour la suite jusqu’à la fin de l’année. Je vous ai déjà dit que le Conseil d’Administration « phosphorait » à ce sujet. Ces 

réflexions combinées aux décisions officielles détermineront nos options dont je vous informerai en direct. La vie de l’UNP retrouvera le dynamisme qui doit être le sien, et qui est, c’est mon espoir, déjà de retour comme je l’ai indiqué plus haut. Nous serons à nos rendez-vous habituels, peut-être modifiés, mais qu’importe ! Cela évitera de tomber dans la routine. 

Et pour finir mon message je veux terminer en ayant une pensée d’émotion et de fierté aussi car ce 18 mai est le 42ème anniversaire de KOLWEZI. Cette opération si brillamment menée par le 2ème REP avec le soutien des cadres paras de l’assistance militaire technique, et poursuivie par l’engagement du GO du 1er RPIMa, demeura une référence d’excellence dans le domaine de l’action parachutiste. La capacité à contourner les difficultés pour réussir, quoi qu’il arrive, et sans attendre de solution venant des autres a permis cette victoire. C’est cela l’esprit para au combat. Sachons nous en inspirer pour faire vivre et rayonner notre UNP ! 


Général (2S) Patrice CAILLE Président de l’UNP